Immigration en Colombie-Britannique

La Colombie-Britannique (communément appelée par ses initiales “B.C.”) est située sur la côte sud-ouest du Canada, riche en ressources, et constitue la porte d’entrée du pays vers la région du Pacifique. C’est également l’une des principales destinations d’immigration canadienne pour les personnes qui obtiennent un visa de résident permanent au Canada.

Chaque année, la Colombie-Britannique attire une moyenne de 42 000 ressortissants étrangers qui ont reçu un visa de résident permanent pour le Canada (44 899 en 2019-2020). La Colombie-Britannique a également toujours attiré le troisième plus grand nombre d’immigrants de toutes les provinces et territoires du Canada, après l’Ontario et le Québec.

Cette belle province canadienne est bordée par la province de l’Alberta à l’est, l’océan Pacifique et l’État américain de l’Alaska à l’ouest, le Territoire du Nord-Ouest et le Territoire du Yukon au nord, et les États américains du Montana, de l’Idaho et de Washington au sud.

Seuls l’Ontario et le Québec ont une population plus importante que la Colombie-Britannique qui compte 5,2 millions de résidents en 2021, dont beaucoup ont obtenu un visa de résident permanent en vertu de l’un des divers types de visas d’immigration canadiens.

La capitale provinciale de la Colombie-Britannique est Victoria, mais la plus grande ville est Vancouver.

Vancouver – la porte d’entrée du Canada sur le Pacifique!

Vancouver est une ville diversifiée avec une population d’environ 631 486 habitants et environ 2,6 millions de personnes vivent dans la région métropolitaine (2021).

Au cours des deux dernières décennies, Vancouver a été classée plus d’une douzaine de fois parmi les dix “villes les plus agréables à vivre” au monde par la très respectée Economist Intelligence Unit (EIU), basée à Londres ! En septembre 2019, l’EIU a classé Vancouver au sixième rang des “villes les plus agréables à vivre” sur Terre, parmi 140 villes du monde entier (Toronto et Calgary figuraient également dans la liste 2019 des 10 “villes les plus agréables à vivre” du monde). 

En outre, le cabinet international de ressources humaines Mercer a classé Vancouver au 3e rang mondial des “meilleures villes pour la qualité de vie” en mars 2019 (à égalité avec Auckland, en Nouvelle-Zélande, et Munich, en Allemagne) et au 1er rang en Amérique du Nord sur plus de 230 villes examinées dans le monde.

Vancouver est également connue comme le “Hollywood” du Canada, se targuant d’une industrie cinématographique et télévisuelle de 1,2 milliard de dollars canadiens et emploie environ 35 000 personnes. Elle se classe au troisième rang seulement derrière les villes américaines de Los Angeles et de New York en termes de nombre de films et d’émissions de télévision qui y sont tournés chaque année.

Parmi les autres grands secteurs d’activité de Vancouver figurent la technologie, le commerce, la construction, le tourisme et les ressources naturelles.

L’Université de la Colombie-Britannique (UBC), située à Vancouver, est non seulement l’un des meilleurs établissements d’enseignement supérieur du Canada, mais figure également, année après année, sur la liste des meilleures universités du monde.

Les points d’intérêt à Vancouver ou dans ses environs comprennent Stanley Park (le troisième plus grand parc d’Amérique du Nord), l’aquarium de Vancouver, le quartier de Gastown, Granville Island (et son marché public), English Bay, Kitsilano Beach, Spanish Banks, Jericho Beach, Queen Elizabeth Park, Vancouver Lookout (pour une vue imprenable sur la ville), Bloedel Conservatory, VanDusen Botanical Garden, Vancouver Art Gallery, Museum of Anthropology et Capilano Suspension Bridge.

Victoria

Située à l’extrémité sud-est de la magnifique île de Vancouver se trouve la ville de Victoria, la capitale provinciale de la Colombie-Britannique, qui compte environ 86 000 habitants et une population métropolitaine d’environ 368 000 habitants (2021).

Victoria est surnommée “la ville jardin” car c’est une ville verte avec un port pittoresque et plusieurs jardins et parcs, comme les jardins Butchart et le parc Beacon Hill.

Le quartier chinois de Victoria est le deuxième plus ancien d’Amérique du Nord après celui de San Francisco, en Californie.

Parmi les autres points d’intérêt à Victoria ou dans ses environs, citons: le Royal BC Museum; Fisherman’s Wharf; l’Assemblée législative; Empress Hotel; Bateman Gallery; Bastion Square; et le Royal Theatre.

Les principaux secteurs d’activité de Victoria comprennent une industrie technologique de 3,2 milliards de dollars canadiens qui comprend plus de 800 entreprises de haute technologie et emploie environ 15 000 travailleurs, l’industrie pharmaceutique, le tourisme, l’alimentation, l’éducation, ainsi que l’administration des gouvernements provincial et fédéral.

Loisirs

Avec un temps relativement doux et beaucoup de choses à voir et à faire, il est peu probable que vous vous ennuyiez en vivant en Colombie-Britannique !

Les amateurs de plein air qui choisissent d’immigrer en Colombie-Britannique découvriront une foule de divertissements, y compris des endroits formidables pour faire du golf, de la randonnée, du camping, de la pêche, du vélo, des pique-niques, du canoë, du kayak, du rafting en eau vive, de l’observation des baleines, de la voile, du saut à l’élastique, du parachutisme, du ski nautique et du ski de neige!

Avec des montagnes vierges couvertes de pins, des paysages spectaculaires en bord de mer et environ 1 000 parcs provinciaux et autres zones protégées (y compris plusieurs parcs nationaux), des vues incroyables vous attendent presque partout où vous voyagez en Colombie-Britannique.

Les amateurs de sport auront du plaisir à soutenir l’équipe de hockey de la LNH des Vancouver Canucks lorsqu’elle entrera sur la glace!

Il y a tellement de choses à voir et à faire qu’il n’est pas étonnant que l’immigration en Colombie-Britannique soit montée en flèche au cours des dernières années!

Économie

Grâce à sa situation stratégique à proximité de l’océan Pacifique et des États-Unis, la Colombie-Britannique est un centre clé du commerce international canadien et possède l’une des économies provinciales les plus solides du Canada.

La Colombie-Britannique en général, et Victoria et Vancouver en particulier, ont habituellement des taux de chômage parmi les plus bas du Canada.

Une grande partie de l’activité économique de la Colombie-Britannique est liée à ses vastes ressources naturelles. Par exemple, un tiers de toute l’énergie hydroélectrique du Canada est produite en Colombie-Britannique. La Colombie-Britannique est également le deuxième plus grand producteur de gaz naturel du Canada. De plus, l’industrie pétrolière, l’exploitation forestière et minière, l’agriculture et l’écotourisme contribuent grandement à l’économie de la Colombie-Britannique.

Les principaux secteurs d’activité de l’économie de la Colombie-Britannique comprennent: les services professionnels, scientifiques et techniques (y compris les soins de santé et la technologie); le cinéma et la télévision; le commerce de détail; l’hébergement et la restauration; l’éducation ; la construction; la fabrication; l’information, la culture et les loisirs; le transport et le stockage; les affaires, la finance, l’assurance et l’immobilier.

Selon le Conseil provincial des prévisions économiques, le PIB de la Colombie-Britannique devrait connaître une croissance vigoureuse de 4,7% en 2021 et de 4,3% en 2022.

L’expansion économique des prochaines années devrait permettre la création de nombreux emplois en Colombie-Britannique.

Si vous êtes un travailleur étranger qualifié, c’est le moment idéal pour demander un visa de résident permanent pour le Canada afin de pouvoir vivre et travailler légalement en Colombie-Britannique.

Pour recevoir votre évaluation d'admissibilité

CLAUSE DE NON-RESPONSABILITÉ : Ce guide n’est pas et ne doit pas être considéré comme un conseil professionnel ou d’expert.